Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'astronomie à portée de tous

Avec son observatoire astronomique ouvert au public, situé à Valcourt en Haute-Marne à proximité de Saint-Dizier et à quelques km du Lac du Der, la Société d'Astronomie de Haute-Marne (SAHM) est une association animée par des passionnés d'astronomie dans le but de rendre cette science accessible au plus grand nombre. L'association possède plusieurs téléscopes dont un de 305 mm de diamètre informatisé sous coupole, un planétarium et une salle de conférence. Des soirées d'observation et de découverte du ciel sont organisées régulièrement. Le 3ème vendredi du mois, des conférences sur des thèmes variés sont proposées au public. N'hesitez pas à prendre contact avec nous ou nous retrouver sur le forum.

Coordonnées

Observatoire de Valcourt, 6 rue Roger Etienne 52100 Valcourt Tél/répondeur: 03 25 06 22 18 Courriel contact@observatoire-valcourt.fr
24 novembre 2008 1 24 /11 /novembre /2008 10:54

Exoplanètes : les voir pour le croire : des scientifiques ont réussi à obtenir la première image dans l'histoire de plusieurs planètes orbitant autour d'une étoile autre que la nôtre, grâce au télescope spatial Hubble. Et dans un article News associé, une autre équipe a pu détecter directement une planète tournant autour de Fomalhaut, l'une des étoiles les plus brillantes dans le ciel qui est éloignée de près de 25 années lumières de la Terre.

D'habitude, les chercheurs déduisent la présence d'une planète d'indices dus le plus souvent à son influence gravitationnelle mais Christian Marois et ses collègues ont pris les images de trois planètes en utilisant les télescopes Keck et Gemini. L'étoile HR-8799 est une étoile de la « séquence principale », en pleine jeunesse, nourrie par les réactions nucléaires qui se produisent en son sein et distante de 128 années lumière de la Terre.

Les planètes qui l'entourent ont une masse variant entre 5 et 13 fois celle de Jupiter, la plus petite étant aussi la plus proche de l'étoile et la plus grosse la plus éloignée. Cette situation en fonction de la taille, similaire à celle des planètes externes de propre système solaire, conforte un scénario où les planètes se sont formées par l'accrétion de particules dans un disque de poussières et de gaz qui tournait autour de l'étoile. Selon les auteurs, cet ensemble est une version agrandie de la partie externe de notre système solaire où, si HR-8799 avait été aussi faible que le Soleil, ses planètes auraient été à des distances comparables à celles de Saturne, Uranus et Neptune.

15/11/2008

Crédits : NASA/Hubble

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Observatoire Astronomique de Valcourt - dans actualités astronomiques
commenter cet article

commentaires