Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'astronomie à portée de tous

Avec son observatoire astronomique ouvert au public, situé à Valcourt en Haute-Marne à proximité de Saint-Dizier et à quelques km du Lac du Der, la Société d'Astronomie de Haute-Marne (SAHM) est une association animée par des passionnés d'astronomie dans le but de rendre cette science accessible au plus grand nombre. L'association possède plusieurs téléscopes dont un de 305 mm de diamètre informatisé sous coupole, un planétarium et une salle de conférence. Des soirées d'observation et de découverte du ciel sont organisées régulièrement. Le 3ème vendredi du mois, des conférences sur des thèmes variés sont proposées au public. N'hesitez pas à prendre contact avec nous ou nous retrouver sur le forum.

Coordonnées

Observatoire de Valcourt, 6 rue Roger Etienne 52100 Valcourt Tél/répondeur: 03 25 06 22 18 Courriel contact@observatoire-valcourt.fr
21 novembre 2008 5 21 /11 /novembre /2008 11:39

AFP - Jeudi 24 juillet, 21h51

WASHINGTON (AFP) - La Nasa affirme avoir percé le mystère des aurores boréales grâce à la flotte de cinq satellites de la mission américaine THEMIS, qui ont pu observer depuis un an comment se déclenchent ces phénomènes.

Les chercheurs ont découvert que des explosions d'énergie magnétique, intervenant à un tiers de la distance Terre-Lune étaient responsables des phénomènes lumineux, formés de voiles mouvants de couleurs vives, où domine le vert, et qui se produisent dans les régions proches des pôles.

Un processus de "reconnexion" entre les cordes magnétiques géantes reliant la Terre au Soleil, et stockant l'énergie des vents solaires, provoque ces tempêtes de lumières polaires.

"La reconnexion magnétique permet de relâcher l'énergie emmagasinée dans ces cordes, dispersant des particules électrisées vers l'atmosphère terrestre", a expliqué jeudi David Sibeck, un responsable scientifique de la mission à la Nasa.

"C'est une façon de libérer l'énergie du Soleil absorbée par la Terre", a-t-il expliqué lors d'une conférence téléphonique plus d'un an après le lancement de la mission THEMIS (Time History of Events and Macroscale Interactions during Substorms).

Pour une raison non encore élucidée, qui fera l'objet de la suite de la mission pendant encore un an, les cordes magnétiques, d'ordinaire parallèles, se rapprochent, se touchent pour former un "U" et éclatent, a expliqué Vassilis Angelopoulos, l'un des chercheurs.

"Ces cordes sont dans un état de stress accru, comme des bandes de caoutchouc" trop tirées. Et l'énergie libérée peut être aussi puissante qu'un fort séisme et traverser une région polaire en 60 secondes, a souligné le chercheur.

Ces tempêtes boréales intenses peuvent aussi provoquer des interruptions dans les communications radio, des perturbations dans les systèmes GPS et des coupures de courant.

L'ultime objectif de la mission est de permettre le développement de modèles sûrs pour prédire la survenue, le lieu et l'intensité de ces aurores polaires.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Observatoire Astronomique de Valcourt - dans actualités astronomiques
commenter cet article

commentaires